Get Adobe Flash player

Poésie au fil de mes humeurs

Tout quitter, mais tout emporter sur apln-blog

Un matin la nana

De son lit se leva

Avec dans la tête

Ce refrain qui l’entête

“Tout quitter

Mais tout emporter”

Oui mais le pourrait-elle?

On a tant besoin d’elle

Enfin c’est ce qu’elle croit

Et son tourment elle accroit

A force d’avoir pitié

Du rêve elle revient à la réalité

Et demain elle sera toujours là

A se demander ce qu’elle fait encore là.

Ne serait-il pas mieux de tout quitter

Sans rien emporter…

-dimdamdom-

Ce blog est un peu mon journal intime

Voilà pourquoi j’avais ramené ce poème par ici

Car c’était mon état d’esprit du moment,

Et voilà qu’aujourd’hui Martine (Quai des rimes) 

Nous demande de parler sur le thème « Partir « 

Pour la Communauté des Croqueurs de Mots

Voilà un thème qui me parle 

Puisque cela fait déjà deux semaines 

Que je suis partie 

Certains pensent que je suis en vacances, 

Si être en vacances 

C’est prendre du recul 

N’avoir rien à faire et avoir toute la journée 

Pour le faire sans aucun remord 

Alors on dira que je suis en vacances. 

Elles étaient trois

 Se promenant au bois

 Toutes les trois aimaient se retrouver

 Pour se raconter de petites histoires

 Parfois du matin au soir

 Tantôt qui les faisaient éclater de rire

 Tantôt faisant éclater leur ire

 Elles avaient du caractère

 Aucune ne se laissait faire

 Mais une fois les choses dites

 Elles revenaient à leurs rites

 Jusqu’au jour, un renard

 Apparut sans crier gare

 Il n’était pas méchant en apparence

 Il fit quelques pas de danse.

 Et les trois amies furent aussitôt séduites

 Oubliant de prendre la fuite

 Faut dire qu’il avait un beau langage

 Et savait y faire pour complimenter son entourage.

 Il avait bien une tanière

 Mais chaque fois qu’on trouvait son repère

 Il faisait en sorte

 Que close soit sa porte.

 Jusqu’au jour l’une d’elle

 Et se fut sans appel

 Comprit son jeu

 Ce qui le rendit quelque peu furieux

 Il fit tant et si bien de semer la zizanie

 Que se séparèrent les trois amies .

 L’une tenta bien de justifier

 Son attitude face à ce renard futé

 Mais les deux autres ne voulurent rien entendre.

 Elles laissèrent partir leur amie sans mots dire

 Oubliant tout qui jusqu’ici les avait fait tant rire!!!

 Celle-ci, partit non sans se retourner

 Avec le coeur profondément blessé

 Laissant entendre

 Que plus jamais elle ne se laisserait prendre .

 -dimdamdom-

Ce qui m’amène à la citation suivante 

Pour le dico-citations

Sur l’annuaire pour les Nuls!!!

annuaire pour les nuls sur la plateforme apln

 « Si chaque homme chaque jour jetait une fleur sur le chemin de son prochain,

Les routes de la terre seraient tellement plus agréables ! »

 

 Nous n’étions pas différents

Juste pas les mêmes parents

Nous avons partagé le même nid

Croyant que ce serait pour la vie

Nous sommes retournés chez nos parents

Nous leurs manquions tellement

De force avons quitté le nid

Cela s’est fait sans bruit

Peut-on leur en vouloir

Même si bien souvent nous pleurions dans le noir

Tort ou raison?

A chacun sa raison

Avons fait notre chemin

Parfois caha, parfois cahin

Avons laissé s’écouler le temps

Tellement longtemps

Qu’aujourd’hui nous nous retrouvons

Et voilà que nous bredouillons

Tant de choses à dire

Tant de choses à se souvenir

-dimdamdom-

 

Pour le mois de février Evajoe nous invite

 à écrire sur un souvenir quel qu’il soit, au sens large du terme!

passeur de mots

Il y a les mots que l’on dit
Et ceux que l’on ne dit pas
Il y a les mots que l’on voudrait dire
Les mots que l’on ne veut pas dire
Les mots que l’on ne peut pas dire
Et ceux qu’on finit par dire.

Il y a les mots doux, les mots tendres
Ceux que l’on dit avec le coeur
Il y a les mots durs, les mots douloureux
Ceux que l’on dit avec la tête
Il y a les mots vrais, les mots révoltants
Ceux que l’on dit avec les tripes.

Il y a les mots fous
Fous d’amour, fous d’amitié
Fous de tendresse,
Les mots fous de joie, fous de rire
Fous de bonheur
Fous de réconfort, fous d’attention

Puis il y a les mots, fous de rage
Fous de colère, fous de haine
Fous de méchanceté,
Fous de tristesse, fous de déception.
Fous de douleur, fous de souffrance
Fous d’injustice

Il y a les mots hésitants
Les mots que l’on susurre
Les mots que l’on crie
Les mots que l’on hurle
Et les mots que l’on écrit

Il y a les mots qui sonnent faux
Les mots sincères.
Ceux qui vous blessent
Ceux qui vous hissent
D’autres qui retentissent.
Et d’autres qui s’enfouissent.

Il y a tant de mots
Et tous les maux
Ont leurs mots.

-Dimdamdom-

Ceci est mon tout premier poème

Des mots inspirés par un mal être

Sur cette planète du net

Pas toujours nette.

J’aurais pu les corriger

Car je les trouve bien hésitants et maladroits

Mais ils étaient si sincères

Que je préfère ne rien changer

Ce sont mes mots!!!

Indifférence

Je n’aime pas ta sinistre danse

Un jour tu encenses

L’autre tu perds la cadence

Indifférence

Si tu savais comme j’aime la danse

Elle me met en transe

Et bouleverse tous mes sens

Indifférence

En toute évidence

Tu sais manier la lance

Indifférence

Je te porte trop d’importance

Je te laisse à ton silence

Je te tire ma révérence

Et moi je retourne à ma danse

-dimdamdom-

Ceci est ma participation

Au Dico-citations

Sur l’annuaire pour les Nuls

annuaire pour les nuls sur la plateforme apln

 

 
 
 
 
2007
Je change de planète
Croyant qu’ailleurs ce serait plus net.
Je quitte des gens d’un monde réel
Vers un monde irréel
Cherchant la lumière et la chaleur
Que j’avais perdu ailleurs
Et à mon grand désespoir
Je constate qu’il y fait bien froid et noir.
Je cherchais ce qu’on a tenté de me voler
Joie, bonne humeur, amour, amitié
Ici je me lance un nouveau défi
Celui de changer ma vie
Et voilà qu’au final
Je tombe sur des gens aussi banals
Beaucoup j’ai rencontrés
Beaucoup m’ont désanchantée
J’ai cru en leur amitié
Je ne saurai jamais pourquoi ils m’ont reniée
Ce qui me pousse à dire
Que je préfère garder le sourire
Et le partager sans condition
Ce qui m’amène à cette conclusion.
 
 
Je n’aime pas les gens
Qui cachent leur désenchantement
Derrière un écran
Je n’aime pas les gens
Qui maquillent leur photo 
 Pour paraître beau
Je n’aime pas les gens
Qui utilisent des mots doux
Pour t’asséner des coups
Je n’aime pas les gens
Qui continuellement pleurent leur misère
Et qui au final pètent plus haut que leur derrière
Je n’aime pas les gens
Surtout ceux
Qui fuient vos yeux
Je n’aime pas les gens
Surtout ceux
Qui ne parlent que d’eux
Je n’aime pas les gens
Qui riment poésie
Avec hypocrisie
Je n’aime pas les gens
Qui vous épient
Parce qu’ils sont envieux comme des pies
Au final j’aime les gens
Qui pratiquent l’adage
Qu’on ne jouit bien que de ce que l’on partage
-dimdamdom-
 
Cet article que je ramène ici
D’un ancien blog et qui a déjà été commenté
Par beaucoup
S’adresse à des personnes réelles
Et à des personnes virtuelles
Qui sont devenues réelles
Et qui sont redevenues virtuelles
Je pense qu’elles se reconnaîtront
Si toutefois elles viennent me lire.
 Certaines se reconnaîtront aussi
Dans mes commentaires si toutefois
Elles viennent encore me lire;)

dis papa pourquoi sur la plateforme apln-blog

Dis papa c’est vrai que la politesse

C’est de ne pas montrer ses fesses

Tu n’as pas tort

Mais encore!!!

La politesse

C’est rendre avec délicatesse

Des mots de tendresse

A ceux qui te les adressent

Dis papa , un égoïste, tu crois

Que c’est quelqu’un qui ne pense pas à moi

Tu n’as pas tort

Mais encore

Un égoïste n’est épanoui

Que si on ne pense qu’à lui

Il dort la nuit

Le monde peut s’écrouler autour de lui

Dis papa, c’est vrai qu’un blog

Est un endroit où l’on dialogue

Tu n’as pas tort

Mais encore

Un blog est un endroit de partage

Où de page en page

Il s’en dégage

Des sentiments sages

Alors papa suis-je assez sage

Pour commencer ce partage

Oui si tu respectes les mots

Que je t’ai dit plus haut

Et si tes mots

Jamais ne sonnent faux

-dimdamdom-

useruploads41663img1hv3pwjpg

Sur Internet

Comme tu te la pètes

Et dans ta tête

Plus rien n’est net

Dans ta vie

Ta famille, tes amis

Plus jamais tu ne t’inquiètes

Nouveaux amis sur le net

Toujours tu es en quête

La moindre boulette

Tu ramasses à perpète

Alors t’inquiètes

Demain j’arrête

Je retourne à la fête

Loin d’Internet

 -dimdamdom-

Je continue la migration de mes poèmes

Celui-ci me revient souvent en tête

Car c’est hélas bien souvent comme ça sur le net

Tout simplement parce que cet outil qui est sensé nous rassembler

Bien souvent nous divise et c’est bien dommage !!!

Que tu sois malade

Cela ne te donne pas le droit

De me rendre malade

 

Que tu sois pauvre

Sache que dans la vie

Tu n’es pas seul à être pauvre

 

Que tu sois mal dans ta peau

Cela ne te donne pas le droit

De me rendre coupable de tes maux

 

Tout comme toi j’ai mes maux

Alors fait comme moi

Recueille toi dans de jolis mots

 

Mais c’est dommage que ces mots

Déposés dans ton recueil

Sonnent désormais aussi faux.

-dimdamdom-

Hier j’ai fermé mon blog sur Kazeo

Qui faisait double emploi

Alors je ramène ici tous mes mots

Je vous les rapporterai petit à petit

Selon mes humeurs du moment

Celui-ci tombe brûle pourpoint.

rose
Bonjour Trahison

 Aujourd’hui, c’est ton anniversaire!

 Bonjour Hypocrisie

 Aujourd’hui, c’est ton anniversaire!

 Bonjour Méchanceté

 Aujourd’hui c’est ton anniversaire

 Bonjour Déception

 Aujourd’hui c’est ton anniversaire

 Et dire que j’ai toujours cru

 Que ton nom était Amitié

-dimdamdom-

 

 Ce texte n’est qu’un monologue

 Puisque je sais que

 Tu n’es jamais venue le lire

 Quoique, je connais quelqu’un

 Qui s’est chargé de te le rapporter.

 A vous mes lecteurs

 Je vous demande de m’excuser

 Peu de personnes ici

 Peuvent me comprendre

 De part ce texte

 Seules celles qui étaient présentes

 Quand je suis arrivée dans ce monde virtuel

 A ces personnes, je dis merci

 De m’avoir suivie, tout ce temps

 Ou je ruminais ma rage et ma tristesse

 Il ne faut pas se leurrer

 On n’ouvre jamais un blog

 Par hasard.

 Aujourd’hui, tout va

 Je vous rassure, juste

 Quelques séquelles

 Qui ressurgissent

 Au dates anniversaire!!!

 C’est un peu pour cela aussi

 Que je suis allée fouiller

 Dans ma boîte à souvenirs

 Bons ou mauvais

 Ca reste mes souvenirs!!!

 

Qui suis-je???

Mon blog
Un peu loufoque
Parfois plein d' émoi
C'est aussi moi
Quelques coups de gueule
Ce sont eux qui le veulent
De l'humour
J'en ai eu toujours
Mes amours
Ils sont dans le four
De l'amitié
Je distribue à volonté
De la poésie
C'est juste pour rimer avec zizi
Rien de pire
Que de ne pas sourire
Voilà un peu de moi
Pour toi!!!

-dimdamdom-

Ma musique au fil du temps

Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

Rejoignez moi!!!

Votre blog sur APLN-blog.fr

APLN-blog.fr

Mes communautés

communaute les passeurs de mots

le coin de ma poésie

Le coin des poètes