Get Adobe Flash player

Archives mensuelles : décembre 2014

 

Pour cette année 2015

 J’aimerais un grand jardin

 Dans lequel je planterai un arbre

 Auquel j’accrocherai le nom de tous mes amis,

 Les amis lointains et proches, les anciens et les nouveaux

 Ceux que je vois chaque jour et ceux que je vois rarement

 Ceux dont je me souviens toujours et ceux qui parfois sont oubliés

 Ceux constants, ceux intermittents, ceux des heures difficiles

 Et ceux des heures plus drôles ceux qui sans le vouloir, m’ont fait souffrir

 Ceux que je connais profondément et ceux dont je ne connais que les apparences

 Ceux qui me doivent peu et ceux à qui je dois beaucoup mes amis simples

 Et mes amis importants, le nom de tous ceux qui sont déjà passés

 Dans ma vie, un arbre avec des racines très profondes

 Pour que leur nom ne sorte jamais de mon coeur

 Un arbre aux branches très grandes

 Pour que les nouveaux noms du monde

 Entier se joignent à ceux qui existent déjà

 Un arbre avec une ombre très agréable

 Afin que notre amitié soit un moment

 De repos pendant les luttes de la vie.

 Joyeux Noël!!!

 -dimdamdom-

 L’année se termine

 Comme elle a commencé

 Pour certains

 Pleine de joie et bonheur

 Plus attristée pour d’autres

 Et chaque fois

 Avec de nouvelles résolutions

 Que certains respecteront

 Et d’autres bafoueront

 Aussi certains ne me trouveront

 Pas originale

 Chaque année

 Je vous déballe le même baratin

 Mais voilà sur la blogo

 Il y a tant de passage

 Certains s’en vont

 D’autres s’en viennent

 Et parfois il y a ceux

 Qui s’en reviennent!!!

 Pour ma part je suis toujours là

 Pour mon plus grand plaisir!!!

Ceci était ma dernière participation de l’année

Pour la communauté des Croqueurs de Môts

Zemanta Related Posts Thumbnail

En cliquant sur l’image

Vous accédez au blog de la communauté des Croqueurs de Môts

le cadeau parfait sur le coin de ma poésie

LE CADEAU PARFAIT

 

Elle a parcouru plusieurs kilomètres

Pour trouver le cadeau parfait pour son enfant.

Un beau soir, après deux longues soirées, fatiguée,

Elle a pensé lui demander ce que lui  voulait.

Et, voici l’étrange liste des cadeaux qu’il a suggérée:

 

J’aimerais, me dit-il, être Félix, notre petit chat,

Pour être pris dans vos bras moi aussi

Chaque fois que vous revenez à la maison…

J’aimerais être un baladeur,

Pour me sentir parfois écouté par vous deux,

Sans aucune distraction, pour que vous n’ayez, au bout de vos oreilles,

Que mes paroles fredonnant l’écho de ma solitude…

J’aimerais être un journal pour que vous preniez un peu de temps

 Chaque jour pour me demander de mes nouvelles…

J’aimerais être une télévision pour que, avant de vous endormir le soir,

Vous preniez au moins une minute pour me regarder avec intérêt…

J’aimerais être une équipe de hockey pour toi, papa,

Afin de te voir t’exciter de joie après chacune de mes victoires.

Et pour toi, maman, je voudrais être un roman,

Afin que tu puisses lire mes émotions…

À bien y penser, je n’aimerais être qu’une chose:

Un cadeau inestimable pour vous deux…

Ne m’achetez rien:

Permettez-moi seulement de sentir que je suis votre enfant…

-auteur inconnu-

 

J’ai puisé ce texte sur le net

Pas facile de trouver un poème sur le thème de Noël

D’auteurs plus connus.

Je pense que les mots de cet enfant

Ont le mérite d’être lus

Même si l’auteur reste inconnu.

Voici ma double participation

Aux jeudis poésie

L’une pour les Lectures d’Asphodèle

asphodèle
 
L’autre pour les Croqueurs de Mots
 
Zemanta Related Posts Thumbnail
 
En cliquant sur les images

Vous accédez aux blogs organisateurs.

 

 

 

le chat et l'oiseau sur apln-blog

Un village écoute désolé

Le chant d’un oiseau blessé

C’est le seul oiseau du village

Et c’est le seul chat du village

Qui l’a à moitié dévoré

Et l’oiseau cesse de chanter

Le chat cesse de ronronner

Et de se lécher le museau

Et le village fait à l’oiseau

De merveilleuses funérailles

Et le chat qui est invité

Marche derrière le petit cercueil de paille

Où l’oiseau mort est allongé

Porté par une petite fille

Qui n’arrête pas de pleurer.

Si j’avais su que cela te fasse tant de peine

Lui dit le chat

Je l’aurai mangé tout entier

Et puis je t’aurai raconté

Que je l’avais vu s’envoler

S’envoler jusqu’au bout du monde

Là-bas c’est tellement loin

Que jamais on n’en revient

Tu aurais eu moins de chagrin

Simplement de la tristesse et des regrets.

Il ne faut jamais faire les choses à moitié.

(Jacques PREVERT)

J’aime beaucoup la poésie de Prévert

Et je suis certaine qu’il ne m’en voudrait pas d’associer ce poème

A cette petite histoire drôle.

Une petite fille creuse un trou avec sa pelle.

Le voisin l’aperçoit et lui dit:

 Qu’est-ce que tu enterres là?

La gamine, sans le regarder, dit d’un ton froid :

J’enterre mon poisson rouge qui est mort.

Ton poisson rouge?

Mais ne trouves-tu pas que ton trou est très grand

Pour un petit poisson rouge?

Non non répondit-elle

C’est juste parce que mon poisson

Se retrouve dans le ventre

De ton imbécile de chat.

Zemanta Related Posts Thumbnail

Voici ma participation

Au jeudi poésie

Pour la Communauté des Croqueurs de Mots

Qui suis-je???

Mon blog
Un peu loufoque
Parfois plein d' émoi
C'est aussi moi
Quelques coups de gueule
Ce sont eux qui le veulent
De l'humour
J'en ai eu toujours
Mes amours
Ils sont dans le four
De l'amitié
Je distribue à volonté
De la poésie
C'est juste pour rimer avec zizi
Rien de pire
Que de ne pas sourire
Voilà un peu de moi
Pour toi!!!

-dimdamdom-

Ma musique au fil du temps

Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

Rejoignez moi!!!

Votre blog sur APLN-blog.fr

APLN-blog.fr

Mes communautés

communaute les passeurs de mots

le coin de ma poésie

Le coin des poètes