Get Adobe Flash player

Archives mensuelles : décembre 2013

 
 
 
 
2007
Je change de planète
Croyant qu’ailleurs ce serait plus net.
Je quitte des gens d’un monde réel
Vers un monde irréel
Cherchant la lumière et la chaleur
Que j’avais perdu ailleurs
Et à mon grand désespoir
Je constate qu’il y fait bien froid et noir.
Je cherchais ce qu’on a tenté de me voler
Joie, bonne humeur, amour, amitié
Ici je me lance un nouveau défi
Celui de changer ma vie
Et voilà qu’au final
Je tombe sur des gens aussi banals
Beaucoup j’ai rencontrés
Beaucoup m’ont désanchantée
J’ai cru en leur amitié
Je ne saurai jamais pourquoi ils m’ont reniée
Ce qui me pousse à dire
Que je préfère garder le sourire
Et le partager sans condition
Ce qui m’amène à cette conclusion.
 
 
Je n’aime pas les gens
Qui cachent leur désenchantement
Derrière un écran
Je n’aime pas les gens
Qui maquillent leur photo 
 Pour paraître beau
Je n’aime pas les gens
Qui utilisent des mots doux
Pour t’asséner des coups
Je n’aime pas les gens
Qui continuellement pleurent leur misère
Et qui au final pètent plus haut que leur derrière
Je n’aime pas les gens
Surtout ceux
Qui fuient vos yeux
Je n’aime pas les gens
Surtout ceux
Qui ne parlent que d’eux
Je n’aime pas les gens
Qui riment poésie
Avec hypocrisie
Je n’aime pas les gens
Qui vous épient
Parce qu’ils sont envieux comme des pies
Au final j’aime les gens
Qui pratiquent l’adage
Qu’on ne jouit bien que de ce que l’on partage
-dimdamdom-
 
Cet article que je ramène ici
D’un ancien blog et qui a déjà été commenté
Par beaucoup
S’adresse à des personnes réelles
Et à des personnes virtuelles
Qui sont devenues réelles
Et qui sont redevenues virtuelles
Je pense qu’elles se reconnaîtront
Si toutefois elles viennent me lire.
 Certaines se reconnaîtront aussi
Dans mes commentaires si toutefois
Elles viennent encore me lire;)

dis papa pourquoi sur la plateforme apln-blog

Dis papa c’est vrai que la politesse

C’est de ne pas montrer ses fesses

Tu n’as pas tort

Mais encore!!!

La politesse

C’est rendre avec délicatesse

Des mots de tendresse

A ceux qui te les adressent

Dis papa , un égoïste, tu crois

Que c’est quelqu’un qui ne pense pas à moi

Tu n’as pas tort

Mais encore

Un égoïste n’est épanoui

Que si on ne pense qu’à lui

Il dort la nuit

Le monde peut s’écrouler autour de lui

Dis papa, c’est vrai qu’un blog

Est un endroit où l’on dialogue

Tu n’as pas tort

Mais encore

Un blog est un endroit de partage

Où de page en page

Il s’en dégage

Des sentiments sages

Alors papa suis-je assez sage

Pour commencer ce partage

Oui si tu respectes les mots

Que je t’ai dit plus haut

Et si tes mots

Jamais ne sonnent faux

-dimdamdom-

Et la tendresse ordel?

tendresse

Une femme est à l’article de la mort

Son époux à ses côtés pleure sur son sort

Sa bien aimée  d’une voix très fatiguée

Voudrait quelque chose lui avouer

Celui-ci ne veut rien entendre

Et lui conseille de se détendre

Celle-ci réussit tant bien que mal à parler

Avouant à son époux qu’elle l’avait trompé

Et c’est d’un air confiant

Que l’époux lui dit qu’il était au courant.

Lui suggérant qu’elle se repose

Afin que l’arsenic en petite dose

Qu’il lui a fait sournoisement avaler

Puisse enfin faire son effet

-dimdamdom-

Je participe au dico-citations

Sur l’annuaire pour les Nuls

annuaire pour les nuls sur la plateforme apln

artichaut

Avoir un coeur d’rtichaut

Il était une fois un petit artichaut

Qui avait le coeur si chaud

Qu’un jour pour se rafraîchir

Il décida de se découvrir.

Le petit végétal

Fit tomber chacune de ses pétales

Quand il arriva à la taille

Il se retrouva sur la paille

Et c’est sans aucune pitié

Que son petit coeur fut dévoré.

Adieu petit artichaut

Au coeur bien trop chaud.

-dimdamdom-

Voici ma participation toute désuète

Au Dico-Citations

Sur l’Annuaire pour les Nuls

useruploads41663img1hv3pwjpg

Sur Internet

Comme tu te la pètes

Et dans ta tête

Plus rien n’est net

Dans ta vie

Ta famille, tes amis

Plus jamais tu ne t’inquiètes

Nouveaux amis sur le net

Toujours tu es en quête

La moindre boulette

Tu ramasses à perpète

Alors t’inquiètes

Demain j’arrête

Je retourne à la fête

Loin d’Internet

 -dimdamdom-

Je continue la migration de mes poèmes

Celui-ci me revient souvent en tête

Car c’est hélas bien souvent comme ça sur le net

Tout simplement parce que cet outil qui est sensé nous rassembler

Bien souvent nous divise et c’est bien dommage !!!

Qui suis-je???

Mon blog
Un peu loufoque
Parfois plein d' émoi
C'est aussi moi
Quelques coups de gueule
Ce sont eux qui le veulent
De l'humour
J'en ai eu toujours
Mes amours
Ils sont dans le four
De l'amitié
Je distribue à volonté
De la poésie
C'est juste pour rimer avec zizi
Rien de pire
Que de ne pas sourire
Voilà un peu de moi
Pour toi!!!

-dimdamdom-

Ma musique au fil du temps

Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

Rejoignez moi!!!

Votre blog sur APLN-blog.fr

APLN-blog.fr

Mes communautés

communaute les passeurs de mots

le coin de ma poésie

Le coin des poètes