Get Adobe Flash player

Archives mensuelles : juin 2015

Activists of the organization "Anonymous

Comme chaque nuit

Je me connecte au bal des mots dits.

En tout honneur tout bien

Je n’ai pour seul camouflage mon masque vénitien

Me voici exposée au clair de lune

Devant une armée de plumes

Premier mensonge

Auquel je songe

Dissimuler leur visage

Afin de déguiser leur âge

Derrière un ciel pailleté

Elles cachent d’immondes secrets

Vous passe de la crème

Vous disant au combien elles vous aiment

Point de place

Pour faire la grimace

Il vous faut jouer la comédie

Ou on vous répudie

Embaumer des maux

Celler des mots

S’unir dans cette triste farandole

Jouer un rôle

Jusqu’à l’usure

Laissant tomber l’armure

Assez de rire jaune

Et de me plier sous l’aune

Je suis unique

Et reste pudique

Au diable cette hypocrisie

Qui sent l’argile moisie!!!

-dimdamdom-

Voici ma participation au jeudi poésie proposé par notre amie ABC

Pour la communauté des Croqueurs de Môts!!!

Zemanta Related Posts Thumbnail

complot

Nous partirons

Nous partirons seuls

Nous partirons seuls loin

Pendant que nos parents dorment

Nous prendrons le chemin

Nous prendrons notre enfance

Un peu d’eau et de pain

Et beaucoup d’espérance

Nous sortirons pieds nus

En silence

Nous sortirons

Par l’horizon

-Félix Leclerc-

Zemanta Related Posts Thumbnail

Voici ma participation au jeudi poésie

Pour la communauté des Croqueurs de Mots

Mené par ABC (Jardin des Mots)

Sur le thème « Complot »

poésie aldo campo,claude nougaro,richard galliano,allée des brouillards,claude nougaro flambant9,

Tu es venue vers moi

Toute vêtue de sombre

Ton pas clochait bien lourd

Ta morne silhouette

Sortait de nulle part

Et j’ai suivi ton ombre

Découpée sur le mur

Dans une allée muette

Et tu semblais alors

Tourner la manivelle

D’un vieil orgue barbare

Aux rêves perforés

Ainsi s’amoncelait

La triste ribambelle

De ton présent vaincu

Par de futurs regrets

Penser creuse parfois

La tombe à nos mesures

Sans doute a-t-on besoin

De ce chagrin promis

Pour absoudre le temps

De sa lente morsure

Paraphe de l’exil

Sur un serment maudit

Heureusement ce mur

Ne faisait pas son âge

Soudain l’ombre de neige

S’est endiablée de feu

Laissant courir les ans

Vers leurs cruels ravages

Et les promesses froides

Se divertir un peu.

 

 –Aldo Campo –

Ce poème ne m’appartient pas

Je ne l’ai pas volé

Je l’ai juste emprunté

Pour vous le prouver

Voici le lien où je l’ai trouvé.

http://aldocampo.blogs.sudouest.fr/archive/2014/04/25/poeme-sur-l-allee-des-brouillards.html

Ceci est ma participation au jeudi poésie

Sur le thème « Vocalise »

Proposé cette quinzaine par notre amie Lilousoleil

Pour la communauté des Croqueurs de Môts

Zemanta Related Posts Thumbnail

Je participe aussi au jeudi de la poésie chez Asphodèle

asphodèle

Voilà mes amis, je ne suis pas très drôle de ces jours-ci

J’ose espérer retrouver très vite ma sérénité ici et ailleurs

Dans cette attente, pardonnez-moi de ne plus vous suivre quotidiennement

Mais sachez que le coeur y est toujours.

Qui suis-je???

Mon blog
Un peu loufoque
Parfois plein d' émoi
C'est aussi moi
Quelques coups de gueule
Ce sont eux qui le veulent
De l'humour
J'en ai eu toujours
Mes amours
Ils sont dans le four
De l'amitié
Je distribue à volonté
De la poésie
C'est juste pour rimer avec zizi
Rien de pire
Que de ne pas sourire
Voilà un peu de moi
Pour toi!!!

-dimdamdom-

Ma musique au fil du temps

Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

Rejoignez moi!!!

Votre blog sur APLN-blog.fr

APLN-blog.fr

Mes communautés

communaute les passeurs de mots

le coin de ma poésie

Le coin des poètes